samedi 7 mars 2009

Work in progress

Je commence à appliquer sur un carton une couche de fond au gesso noir dans laquelle on doit sentir les coups de pinceaux. Par après, je colore le tout avec du rouge, mais ça pourrait être une autre couleur. Ça devient mon fond de travail. Tout ça pour créer une texture qu'on doit garder tout au long de la mise en couleurs.

À l'aide d'un projecteur, je retrace mon esquisse sur mon carton texturé et je commence à appliquer au pinceau la couleur à l'acrylique. Je commence habituellement par l'élément principal.

Je poursuis ma coloration des autres éléments.

Le résultat final.

7 commentaires:

Denis Goulet a dit...

Ça serait ti possible de voir le résultat dans un format plus GRAND siouplait?

Jean Morin a dit...

T'as encore tes problèmes de vision, Denis?

paul bordeleau a dit...

Tu retouches dans photoshop après coup ?
Beau boulot Jeanjean !

Denis Goulet a dit...

Bin non mais, à quoi ça sert de mettre un dessin en preview dans ton blog si, en cliquant dessus, y s'ouvre dans une nouvelle fenêtre, À LA MÊME GROSSEUR??!!??

Jean Morin a dit...

Merci Paul ! Ben non, y a pas de Photoshop dans ça, c'est de l'acrylique, de la sueur de mon front et du thé vert ! Le "Jeanjean" est pas vraiment nécessaire...

Denis, j'voulais qu'on voit mon dessin sans avoir besoin de cliquer dessus. OK d'abord, la prochaine fois, je vais mettre un dessin gros comme un timbre et tu t'amuseras à cliquer dessus. Paul a pas capoté, lui, en voyant ça. Faut dire que lui a pas besoin de prendre des médicaments...

marc-etienne a dit...

Bonjour Jean,
Je trouve que c'est une très bonne idée de montrer tes étapes de travail. J'aime ça!!

Andrée Poulin a dit...

Jean,
Fascinant ce que vous nous montrer ici... J'adore quand l'illustrateur nous amène en coulisse et nous montre les dessins derrière le dessin final...
Quand je fais des animations en école, j'apporte toujours des esquisses et le dessin final d'une de mes pages couvertures, pour montrer aux élèves comment un illustrateur travaille. Je suis d'ailleurs un peu envieuse, car les élèves sont souvent bien plus enthousiastes et excités devant des esquisses de l'illustrateur que devant mon manuscrit...
J'ai bien hâte de découvrir votre vision de "Mon papa ne pue pas".
Bonne inspiration
Andrée